Livraison en point relais offerte à partir de 45€ d'achat ! 🚚

nümorning

Le microbiote : la clé de notre bien-être

nutrition par Anaëlle le June 24, 2021

Mathilde & David

Imperceptible et invisible à nos yeux, notre microbiote fait pourtant partie intégrante de notre organisme. Il est d'ailleurs considéré aujourd'hui comme un organe à part entière. Découvrez quel rôle important il joue sur notre santé à travers cet article.

1. Le microbiote, un écosystème surprenant

Aussi appelé "flore intestinale", notre microbiote ne compte pas moins de 100 000 milliards de micro-organismes et représente près de 2 kg de notre poids total ! Plus lourd que notre cerveau, il est d'ailleurs souvent surnommé "deuxième cerveau". Ces bactéries, virus, champignons et autres levures naissent, se reproduisent, nourrissent et se nourrissent, nettoient, meurent ou encore combattent au sein de notre organisme. Ils sont si nombreux que notre corps en possède 10 fois plus qu'il ne possède de cellules humaines. Autrement dit, nous sommes à 90% bactériens et à 10% humains. Déroutant n'est-ce pas? Ces micro-organismes résident principalement dans notre côlon mais on les trouve également au niveau de toutes nos muqueuses ouvertes sur l'extérieur (peau, bouche, nez...).

Chaque individu possède son propre microbiote et celui-ci évolue durant l'enfance avant de se stabiliser à l'âge adulte. Il est influencé par le patrimoine génétique, l’alimentation, l’environnement, la naissance, ou encore la prise d’antibiotiques et autres médicaments.

Ces hôtes, s'ils sont bien équilibrés et diversifiés, nous sont largement bénéfiques puisqu'ils ont un rôle considérable sur notre santé.

2. Ces bactéries qui nous veulent du bien

La science n’en est qu’à ses débuts dans la compréhension des liens que nous avons avec notre microbiote mais il est pourtant déjà très clair que cette intime relation est au centre de l’équilibre général de notre corps. Voici une liste non exhaustive de l'influence de notre microbiote sur notre santé.

  • Digestion et absorption des aliments : les bactéries intestinales dégradent les composés non digérés par l’intestin grêle, les fibres, pour obtenir les substrats nécessaires à leur croissance. L'absorption et l'assimilation de nombreux minéraux tels que le calcium, le magnésium ou le zinc sont également améliorées.
  • Production de nutriments essentiels à l'organisme : les substrats issus de la digestion des fibres alimentaires sont des acides gras à chaîne courte qui sont des sources d'énergie pour l'organisme. Ils jouent un rôle dans le maintien de l'équilibre de notre flore intestinale, dans la sensation de satiété et diminuent les risques d'obésité induits par une résistance à l'insuline. Le microbiote participe également à la synthèse de la vitamine K et de plusieurs vitamines du groupe B.
  • Barrière protectrice naturelle vis-à-vis des pathogènes : en colonisant la muqueuse intestinale, notre microbiote empêche les micro-organismes indésirables de passer dans le sang. Cette "perméabilité sélective" est permise par des anticorps produits par notre microbiote et capables de distinguer ces pathogènes des nutriments d'intérêt (minéraux, vitamines...).
  • Garant de notre système immunitaire : 70 à 80 % de nos cellules immunitaires sont concentrées dans l’intestin. Pour bien fonctionner, celles-ci collaborent avec nos bonnes bactéries. C'est en effet notre microbiote qui est à l'origine de la production des lymphocytes, des immunoglobulines (les anticorps) et des globules blancs qui servent à protéger notre organisme contre des ennemis potentiels.
  • Protection contre de nombreuses maladies : des études ont permis d'établir des liens entre un microbiote équilibré et la prévention de maladies telles que certains cancers, la maladie de Parkinson, les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (Crohn, rectocolite hémorragique), les maladies auto-immunes, la maladie d’Alzheimer, les troubles psychiatriques, les allergies, et bien d'autres.
  • Régulation des humeurs et des émotions : relié au cerveau via le nerf vague, notre microbiote a une influence sur le stress, l'anxiété, les symptômes dépressifs ou encore le comportement social. Il influence notre état émotionnel en sécrétant des neurotransmetteurs comme la sérotonine (bien-être) ou la dopamine (plaisir).
  • Amélioration du sommeil : une bonne diversité et un bon équilibre de notre microbiote est associé à une bonne qualité de sommeil. Nos bonnes bactéries sont capables de moduler notre rythme circadien (horloge interne).
  • Modulation de notre métabolisme : le microbiote régule plusieurs voies métaboliques. Il joue notamment un rôle dans le stockage des graisses et donc dans la prise ou la perte de poids.

3. Que se passe-t-il en cas de déséquilibre ?

Notre mode de vie peut affecter notre microbiote. Les habitudes alimentaires, la prise d'antibiotiques, le stress, l'alcool, le tabac... sont autant de facteurs capables de perturber l'équilibre de notre flore intestinale. On parle alors de dysbiose. Son impact sur la santé peut se manifester de multiples manières : fatigue, troubles digestifs (constipation, diarrhées, ballonnement...), déficit immunitaire...

En effet, ce déséquilibre dû à la prédominance de certains micro-organismes au détriment d'autres est associé à de nombreuses pathologies :

  • Obésité
  • Diabète de type 2
  • Maladies du foie
  • Allergies, asthme
  • Maladie cœliaque (intolérance au gluten)
  • MICI (Maladies Inflammatoires Chroniques de l'Intestin)
  • Candidose, Cystites
  • Infections respiratoires
  • Maladie d'Alzheimer
  • Maladie de Parkinson
  • Troubles de l'humeur, anxiété, schizophrénie
  • Athérosclérose, maladie coronarienne
  • Polyarthrite
  • Maladies auto-immunes

Vous l'aurez compris, il est capital de prendre soin de son microbiote. Un microbiote équilibré et diversifié est synonyme de bonne santé.

Retrouvez les 7 étapes d'une bonne digestion dans notre précédent article juste ici.

Restons en contact !

Abonnez-vous à notre nüsletter pour recevoir des articles, des idées recettes, des actualités, sans aucun spam c'est promis.